ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  Louis Aragon et Elsa Triolet 

 Home  | Album-Photo  | Contact  

 

 

Rubriques

Liens


Le Surréalisme en quelques mots

Pésentation du Surréalisme 
 
 
C’est en 1919 que Louis Aragon, André Breton et Philippe Soupault fondèrent le surréalisme. Le terme «surréalisme» trouve ses origines dans un sous-titre de la pièce «Les mamelles de Tirésias» de Guillaume Apollinaire que Breton admirait profondément. Ensemble avec Aragon et Soupault, ils créèrent une revue baptisée «Littérature». Au début, les surréalistes et les dadaïstes, dont Breton était proche, avaient la même vision désabusée de la société, et luttaient contre toute forme d’autorité, mais l’entente fut de courte durée. La rupture se fera en 1923, après de sérieux désaccords. Breton avait en effet mis au point l’écriture automatique, ce qui n’était pas vraiment au goût de Tzara. 
 
Les «Champs magnétiques» sont considérés comme une des premières œuvres surréalistes. 
 
Voilà, selon André Breton, la définition du surréalisme : Automatisme psychique pur par lequel on se propose d'exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée, en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale.  
 
Selon Breton encore, le surréalisme est «un moyen de libération totale de l’esprit». Les surréalistes s’inspireront d’ailleurs beaucoup de Freud et de la psychanalyse en tentant d’explorer l’inconscient plutôt que de représenter la réalité extérieure comme le veut la tradition.  
 
Les surréalistes s’empareront de tous les sujets, sans aucun tabou (morale, religion, sexe), le but suprême étant de s’élever de sa condition d’homme à l’aide de l’art. Leurs thèmes de prédilection : le rêve, la poésie, l’amour, les sciences occultes, la Liberté. Leurs moyens d’action : Multiples revues, tracts, enquêtes. La personnalité même de Breton sera déterminante pour l’évolution du mouvement. 
 
Quelques noms de personnes ayant adhéré au mouvement, que ce soit pour une courte ou longue durée : Robert Desnos, Paul Eluard, Benjamin Péret, André Masson, Max Ernst, Man Ray, Salvador Dali, Louis Bunuel, Joan Miro,Victor Brauner, Oscar Dominguez, Alberto Giacometti, Meret Oppenheim… 
 
Le mouvement s’est auto dissout en 1969. 
 
 
Quelques jeux surréalistes en ligne : 
Lien vers http://www.infosurr.net/jeux/jouer.htm 
 
 
Quelques définitions : 
 
Dadaïsme : C'est le nom donné à un mouvement artistique né en 1916, animé par un esprit de révolte, de provocation et de dérision contre l'art bourgeois et l'ordre établi.  
 
Écriture automatique : Mode d'écriture qui cherche à échapper aux contraintes de la logique. Elle a été utilisée par les écrivains du surréalisme. Elle consiste à «écrire tout ce qui nous passe par la tête». 
 
 

(c) Florence Saillen - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 9.01.2012
- Déjà 14624 visites sur ce site!